(G)


 
GAZIER : aviateur, camarade, pair, voir aussi Baron

GIMMICK : terme américain repris pour désigner le truc, ce terme a désigné la bombe A alors qu’elle était encore tenue secrète.

GIVRÉ : employé pour désigner quelqu’un qui est complètement perdu, désigne aussi un individu déconnecté des réalités, « il vole sur le dos en rase-mottes, il est complètement givré ! » employé aussi après une soirée arrosée, « il a tellement bu qu’il est complètement givré ! »

 
GLOUTAGE : amerrissage forcé

SE GLOUTER : faire un amerrissage forcé

GLUTE : désigne la bière, « vient on va s’enfiler une glute ! »

GODASSES : désigne le train d’atterrissage, « il a sorti les godasses ! »

GONFLER LE BOUDIN : expression employée pour désigner un certain agacement, «  tu me gonfle le boudin ! » tu me casses les pieds !

GONFLEUR D’HELICE : Désigne un aviateur, notamment chez les biffins. L'expression vient de la guerre de 14/18 ou le pas de l'hélice se modifiait à l'aide d'une poire actionnée par le pilote depuis sa "cabine". L'air envoyé par la poire modifiait le pas de l'hélice.
L'armée de l'Air n'existant pas alors (les unités aériennes étaient rattachées aux régiments de cavalerie) les biffins ont gardé cette expression pour qualifier les aviateurs.

GOUGNAFIER : un bon à rien… « Il a salopé la peinture de l’aile, c’est un vrai gougnafier ! »

GRAISSE : terme utilisé par les pilotes pour désigner les mécaniciens. « La Graisse » on dit aussi « les graisseux »

GREMLINS : terme américain, employé pour indiquer que des petits génies malfaisants ont tout détraqué dans la cabine (radio, instruments, mécanique, etc.) « J’ai des Gremlins à bord, faites quelque chose…)

GRENOUILLE : c’est le météorologue de service, le préposé à la météo « alors la grenouille ? On peut voler cet après-midi ?)

GROS : c’est gros : c’est inadmissible, injuste…les Gros : les jours d’arrêts de rigueur « il a prit trente gros ! »

GUGUS : se dit d’un pilote un peu clown sur les bords…  « Ce Bertrand, c’est un gugus ! »

GUS : expression désignant un quidam, un camarade, un gars… « Eh gus ! On y va ? »


(H)



HANDLING : anglicisme employé pour désigner le service d’escale, désigne aussi la manutention, l’acheminement…

HANNETON : officier navigant sorti des unités aériennes, affecté en Etat-major ou en participation air, abonné dans un escadron pour effectuer ses heures de vol obligatoires…

 (I)


 INDIEN : employé pour désigner les subalternes, il y a le CHEF et les INDIENS…

  (J)


 JOCKEY : le pilote, le premier pilote, voir aussi  COCHER, PEINTRE…

  (L)


 LABOUREUR : c’est un terrien, généralement aimable, offrant des boissons rafraîchissantes, possédant un téléphone,  propriétaire de champs ou de pâturages dans lesquels le pilote de planeur se pose parfois sans aucune raison évidente…

 LACHER : premier vol seul, prise en main de l’appareil, ^être lâché sur c’est bien connaître la question, un matériel ou une personne…

 LAITIER : c’est le premier avion qui se pose le matin sur la piste… « Tient v’la le laitier… »

 LAMBDA : utilisé pour indiquer tout ce qui est moyen, Vachement lambda indique que c’est très au dessous de la moyenne…

 LAMPE À SOUDER : par opposition à moulin à vent qui indique un avion à hélice, c’est un avion à réaction…

 LOUIS XIV : piloter à la Louis XIV c’est croiser les commande


Retour

Suite

Haut de page