L'escadron 01.011 Roussillon, est situé le long de la départementale 411, reliant Dieulouard à Toul. Du temps des Américains, cet escadron possédait un bâtiment hébergement et son propre mess, équipé de cuisines. Ces constructions ont été démontées lors de la reprise du terrain par les Français.






L'escadron 02.011 Vosges, se situe le long de la route menant de Rosières à Tremblecourt.  On peut apercevoir sur la vue aérienne, les installations du GERMaS 15.530 contre mesures électroniques (CME) ainsi que le GERMaS 15.011 avions. Les murs verticaux, formant des séparations datent des Américains, ils servaient au lavage des avions avec des installations hydrauliques. En arriére plan, on visualise le PC base et le CFAA (Centre de formation à l'appui aérien).

 


 

L'escadron 30.011 Corse se situe à l'intérieur du domaine militaire. On peut apercevoir sur la vue, la fameuse butte de tir servant à régler les canons des avions américains. Cette butte de tir sera reprise par la français, mais uniquement pour des tirs à l'arme légère, comme le pistolet ou le pistolet mitrailleur...l'escadron sert de zone tactique pour le déploiement des avions nucléaires et est équipé d'un abri enterré pour la protection du personnel avec module d'accès (MAAC)...


 

Le banc d'essais des réacteurs se trouve sur la route périphérique de l'escadron, côté butte de tir...


 

la butte de tir aménagée en stand de tir aux armes légères...


 

La chapelle et son clocher...

 
intérieur de la chapelle...

 



L'entrée de la base, anciennement "main gate" à l'époque de  TRAB, on distingue le poste de police, qui n'a guère changé le bureau de sécurité pour la délivrance des laissez passer,la stèle F100, sur la gauche, qui date du temps du Colonel BOICHOT...l'ancienne voie ferrée est encore visible.

 


La salle de service, située juste après la stèle F 100. anciennement le bâtiment "AIR POLICE" où gendarmes Français et MP se côtoyaient...

 

juste après la salle de service, le bâtiment de la brigade de gendarmerie air.



en poursuivant, sur la gauche, anciennement bâtiment officiers Américains, les Moyens Généraux 40.136.

Si vous poursuivez sur l'ancienne avenue, toujours sur la gauche et juste avant le croisement avec l'ancienne seven street, vous trouverez le bâtiment de l'escadron de protection, siège des commandos de l'air qui gardaient la BA 136...


 


 


En continuant l'ancienne avenue de "New York", vous arriverez au croisement avec l'ancienne "seven street". A votre gauche, l'ancien club officiers devenu le mess des officiers, et sur votre droite, l'ancien "service club" et "snack" devenu le mess des sous-officiers. Dans l'ancienne "seven street", le PC base, qui était le quartier général de l'escadre, puis l'annexe du Quartier général , repris par le CFAA (centre de formation à l'appui aérien).

En poursuivant vers la piste, vous trouverez le groupe d'entretien et de réparation des matériels spécialisés, (GERMaS) 15.011, partie avion et ateliers annexes, l'escale aérienne militaire (EAM) et ses hangars, la tour parachute, à sa droite l'ancien tribunal de TRAB, les magasins des pompiers et en face, le gymnase...

 

 

Le Gymnase...

 




L'ancien centre d'éducation de TRAB s'est reconvertit avec la section de transmissions base (STB), qui prendra, par la suite, l'appellation d'ESIC (escadron des services d'informations et de communications). L'ancienne école de TRAB accueille désormais l'équipe d'utilisation opérationnelle et technique et l'ensemble technique d'instruction spécialisé (ETIS et EUOT)

Un site, mis en ligne par les anciens élèves de TRAB peut être consulté, vous y retrouverez des épisodes de la vie de cette époque (voir rubrique liens utiles).

En bas à gauche, on relève l'ancien mess de l'escadron de la zone CORSE, il est désaffecté pendant la période française.

La FDGA (fonction distribution des gaz aéronautiques) n'est autre que l'ancien atelier des missiles  air/air "side winder", du temps des F 100. A l'époque américaine, c'était la prison avec ses cellules ..

L'escadron de défense sol air (EDSA) et le garage, sont installés dans les anciens magasins US.






Autre vue du secteur, on note le bâtiment au toit rouillé qui n'est autre que l'ancien groupe d'entretien et de réparation des matériels communs le GERMaC, abandonné suite à la mise en place du dépôt d'alerte escadre (DAE) ce bâtiment était dans la zone de danger en cas d'incident pyrotechnique.

Après le garage, on a une vue sur l'escadron de ravitaillement technique (ERT) 17.136, anciennement des magasins US et la boucherie avec ses chambres froides...
on remarque dans le fond le village de Rosières en Haye..




Le dépôt d'alerte escadre (DAE). Construit dans l'ancienne zone des affaires. on note l'antenne du centre émission, l'ancienne station d'essence AFEX est encore présente. Dans le prolongement de l'ERT, on aperçoit les magasins du service des matériels du commissariat (SMC)...






implanté dans un ancien bâtiment des hommes de troupe (AIRMEN), le service infrastructure...







Le centre d'instruction militaire, implanté également dans un ancien bâtiment AIRMEN.





Le service des achats, implanté dans un ancien bâtiment de la rue "squadron lane"...




Le service médical, implanté dans un ancien bâtiment AIRMEN...



Le service des essences des armées...





La Section de sécurité incendie et de sauvetage...(SSIS)














Enfin, si vous tournez à droite, après le poste de police, vous irez tout droit vers l'ancienne blanchisserie US, occupée par le service local constructeur (SLC) juste derrière, le nouveau GERMaC  reconstruit en entier, dans le prolongement, le chenil et deux villas toutes neuves, les villas pour le personnel du service des essences, ces derniers étant en astreinte à zéro heure...




Près de la piste, une verrue avec les installations du centre radar. Sur cette vue, le radar a déjà été démonté...


Du côté du village de Tremblecourt, l'ancien dépôt de munitions des américains a été repris par les Français...





on aperçoit les magasins à munitions, semi enterrés, dispersés sur le site. Ce dépôt est appelé le dépôt principal de munitions (DPMu) il dépend de l'escadron de ravitaillement technique.
N'oublions pas notre  coiffeur, et son salon, un endroit incontournable pour être toujours conforme au règlement...






ni le foyer de l'air, qui sera ouvert tout le temps de la conscription, au profit de nos aviateurs...





côté restauration, les différents mess...




le mess des Officiers...



le mess des sous-officiers (ancien service club et snack)...et le mess rang, dans son prolongement pour les aviateurs.



Pour la détente, le cinéma base, les projections de films se sont arrêtées avec la fin de la conscription.

Côté aéronautique, n'oublions pas la vigie située en haut de la tour de contrôle...




une vue sur la piste, Tout est en ordre, nous pouvons donc décoller...










voici, en quelques images,un aperçu de l'ancienne base aérienne 136, dissoute officiellement le premier septembre 1998.

Les installations existantes ont été reprises, en partie, par le détachement air 136 (DA 136) l'activité aérienne sera suspendue.

Le DA 136 subsistera jusqu'en août 2004, date à laquelle il sera dissous. La cérémonie officielle se déroulera le 24 mai 2004.


haut de page

suite