La base a disposé d'avions dits "de complément" utilisés pour le transport de personnel, de matériel, de liaison ou d'entraînement pour les pilotes... 



=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*

 
AVION MD 312 

Avion de transport léger sur de courtes distances,cet appareil a servi également d'avion d'appui tactique et de surveillance.

 Son premier vol remonte au 27 avril 1950. Il servira, sur la base aérienne 136, d'avion de liaison et de transport de VIP. Il restera en service jusqu'en 1983.

Il emportait jusqu'à 9 passagers avec un équipage de trois personnes composé du pilote, du copilote ou instructeur, du mécanicien.



LONGUEUR
ENVERGURE
HAUTEUR
SURFACE ALAIRE
MOTEURS


VITESSE MAXIMALE
VITESSE DE CROISIERE MAXIMALE
VITESSE REGIME ECONOMIQUE
RAYON D'ACTION
VITESSE ASCENSIONNELLE AU NIVEAU DE LA MER
PLAFOND PRATIQUE
MASSE A VIDE
MASSE MAXIMALE AU DECOLLAGE

12,50 mètres
2,70 mètres
4,50 mètres
47,20 M²
2 Renault 12S.02.201 à pistons en V de 580 CV chacun,
remplacé par 2 SNECMA de 605 CV par la suite

380 km/h à 1000 M
300 km/k en altitude maximale
277 km/h
1215 km
300 mètres par minute
8000 mètres
4250 Kg
5800 Kg

Le MD 312 a été construit à raison de 118 exemplaires pour l'armée de l'air et 25 pour la marine nationale. Aujourd'hui, il en reste moins de 5 exemplaires en état de vol chez des collectionneurs...



=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*

 
Le MH 1521 BROUSSARD


 Avion de liaison et d'observation, le MH 1521 a été construit en 1952 par Max Holste.

Sur la base aérienne 36, cet appareil a été utilisé comme avion de liaison et au profit de la section de parachutisme militaire. (SAPS)



Petite anecdote, relevée dans le journal de la base (REFLETS N° 107)
lors de l'exercice AIREX 1985, il pleuvait fort ce jour là et pour s'envoler coûte que coûte, le pilote cheminait depuis l'abri vers le parking. Il devait être perturbé car il heurta le portail et endommagea l'appareil...

cet incident fit l'objet d'une histoire racontée sur un air de Georges Brassens "un petit coin de Broussard, contre un petit coin de portail, ça vous laisse pensif mais au résultat...ça vous fait 5 points négatifs..."

Longueur
Envergure
Surface Alaire
Vitesse
Moteur
Rayon d'action
Masse totale
 8,65 mètres
13,75 mètres
25.20 M²
260 km/h
 1 Pratt & Whitney R985 WASP JUNIOR en étoile de 450 CV
1200 km
2700 kg


=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*

 
Le FOUGA MAGISTER
 
Mis en service le 29 février 1956, cet appareil équipait les écoles de pilotage et les unités opérationnelles. 

La 11° escadre de chasse était dotée de FOUGA.

Il servait comme appareil de liaison et assurait un complément pour le transport de pièces de rechanges légères.

Envergure (avec réservoirs)
Hauteur
Longueur
Surface Alaire
Poids à vide (avec Marboré II)
masse au décollage avec réservoirs de 230 l
Vitesse maximale
vitesse ascensionnelle
rayon d'action avec réservoirs de 230 l
Moteur

Altitude maximale
Armement interne (optionnel)
 12,15 mètres
2,80 mètres
10,06 mètres
17,32 M²
2287 kg
3422 kg
725 km/h à 9000 mètres
1020 mètres par minute
1400 km ou 2h 50 minutes
2 réacteurs Turboméca Marboré II de 400 kg de poussée chacun
ou 2 Marboré VI de 480 Kg de poussée chacun
12.000 mètres
2 mitrailleuses de 12,7 mm ou 7,62 mm



=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*

  Le LOOKHEED  T33

Cet appareil biplace, fit un bref passage sur la base aérienne 136. On retrouve sa trace à l'escadron d'entraînement en vol sans visibilité dans les années 1970.

Cette activité, tout d'abord effectuée sur les bases, fut transférée au CEVSV (centre d'entraînement au vol sans visibilité) stationné sur la base aérienne 133 de Nancy-Ochey.

 Envergure
Surface Alaire
Masse
Vitesse maximale
Rayon d'action
Moteur
 11,50 mètres
22,07 mètres
6550 kg
933 km/h à 2130 mètres
2010 km
1 réacteur ALISON de 2540 kg de poussée



haut de page

suite