Dans cette rubrique, nous vous donnerons l'évolution du projet, en images


mai 2011

  premier hangar a être détruit, le hangar métallique de l'ancienne section d'accueil
(à droite de la photo)

les abris à munitions du Dépôt d'AlerteEscadre (DAE)
 

  démolition du hangar métallique HM6

 

 

confinement de l'EETIS (ancienne école de TRAB) pour l'opération de désamiantage...

 

confinement de l'ancienne tour parachute pour le désamiantage...



juillet 2011
 

démolition du PC base (juillet 2011)

 

les premiers panneaux dans la zone de l'ex 01_011 (le long de la N411)


septembre 2011,


 

 



 


 


 


2012


dernières nouvelles...

EDF-EN  construit un musée de la base aérienne 136, lieu de mémoire dont la vocation est de présenter, au public, les 60 années d’histoire aéronautique du site. Outre le bâtiment d’accueil, une partie de la marguerite de l’ex escadron de chasse 2/11, comprenant trois hangarettes et un abri personnel AP60, sera aménagée pour accueillir trois aéronefs ayant stationné sur la base (dont si possible un avion de l’USAF).

La gestion du conservatoire de la BA 136 sera confiée à la Communauté de communes des Vals de Moselle et de l’ESCH (CCVME). A ce titre, une convention de mise à disposition de la zone d’accueil du public sera établie entre EDF-EN et la CCVME. Cette convention aura pour but d’établir les droits et devoirs respectifs d’EDF-EN France et de la CCVME lors de la mise à disposition de la zone à cette dernière par EDF-EN France.

un concours d'architecte a été organisé par EDF-EN pour la réalisation de cette zone d'accueil du public. Le résultat de ce concours devrait être annoncé prochainement, d'une manière toute officielle.

11 février 2012, EDF-EN présente le projet architectural retenu pour la zone d'accueil du public.

13 novembre 2012


C'est le mardi 13 novembre 2012 que la centrale de Rosières a été officiellement raccordé au réseau EDF. La puissance annoncée est de 115 mégawatts, elle permettra d'alimenter une ville de 60.000 habitants.

 Le parc des panneaux photovoltaïque s'étend sur une superficie de 415 hectares, sur les 540 hectares de l'ancienne base aérienne 136. Le bail emphytéotique consenti à EDF-EN lui permettra d'exploiter la centrale sur une période de 22 années.

Équipée de panneaux nouvelle génération, utilisant la technologie des couches minces, la centrale offre des avantages prouvés de rendement énergétique pour les solutions abordables d'énergie solaire. La centrale exploite les panneaux de la société First Solar, un groupe américain qui compte parmi les leaders mondiaux de la fabrication de panneaux solaires, et dont le siège social, pour l'Europe, est installé au Luxembourg.

L'investissement d'EDF-EN, pour la partie photovoltaïque se monte à 430 millions d'Euros, auxquels il faudra ajouter l'investissement pour le musée de la BA 136, en cours de montage.


haut de page